Classification particulière des lessions du rachis cervical

GROUPES

TYPES DE PATHOLOGIES

CRITERES MEDICAUX

G 0

Absence de pathologie cervicale.

G 1

Pathologies cervicales n’entraînant pas de contre-indication médicale.

 

a) Critères cliniques :

- Episode de radiculalgie résolutive.

 

b) Critères radiologiques :

- Fracture consolidée.

- Sténose foraminale.

- Sténose osseuse ou discale modérée du canal rachidien avec persistance de LCR en arrière et en avant du cordon médullaire.

 

G 1 +

Pathologies entraînant une contre-indication :

- relative (le sur-risque connu d’accident aigu doit être accepté par le joueur concerné) :

 

- pour les joueurs de 18 ans et + évoluant dans un groupement professionnel, les joueuses de Top 8 et les joueurs de Fédérale 1 *

 

- pour les joueuses d’Elite 2 Armelle Auclair qui évoluaient en Top 8 la saison précédente et les joueurs de Fédérale 2 **

 

- absolue pour tous les autres joueurs et joueuses.

 

 

a) Critères cliniques : aucun

 

b) Critères radiologiques :

- Fusion chirurgicale à 1 niveau entre C2 et T1 avec persistance de LCR en arrière ou en avant du cordon médullaire.

- Discectomie à 1 niveau entre C2 et T1 avec persistance de LCR en arrière ou en avant du cordon médullaire.

 

G 2

Pathologies entraînant une contre-indication :

- relative (le sur-risque connu d’accident aigu doit être accepté par le joueur concerné) :

 

- pour les joueurs sous contrat professionnel ou pluriactif homologué par la LNR ;

 

- pour les joueurs âgés de 18 à 22 ans qui sollicitent une licence dans un groupement professionnel, sur avis conforme du Comité Médical FFR ;

 

- absolue pour tous les autres joueurs et joueuses.

 

 

a) Critères cliniques :

- Radiculalgie chronique.

- Antécédent de commotion médullaire.

 

b) Critères radiologiques :

- Sténose osseuse ou discale franche du canal rachidien avec persistance de LCR en arrière ou en avant du cordon médullaire.

- Bloc congénital ou fusion chirurgicale à 2 niveaux entre C1 et T1.

 

G 3

Pathologies entraînant une contre-indication absolue, quel que soit le niveau de compétition auquel le joueur ou la joueuse concerné(e) évolue.

 

a) Critères cliniques :

- Déficit moteur radiculaire ou médullaire invalidant.

- Trois épisodes ou plus de commotion médullaire.

- Syndrome tétra pyramidal.

 

b) Critères radiologiques :

- Instabilité vertébrale traumatique ou congénitale.

- Sténose sévère du canal rachidien sans persistance de LCR en arrière ou en avant du cordon.

- Bloc congénital ou fusion chirurgicale de trois niveaux ou plus.

- Hyper signal intra médullaire - Cavité syringomyélique.

- Malformation de Chiari II et III.

 

Cette classification s’applique pour toute demande d’affiliation ou de ré-affiliation à la Fédération.

* Examen clinique annuel par un Référent Rachis national + IRM cervicale tous les 2 ans (tous les ans sur demande du Référent) + Evaluation de la force musculaire cervicale suivant avis du Référent.
** Examen clinique annuel par un Référent Rachis national + IRM cervicale tous les 2 ans (tous les ans sur demande du Référent) + Evaluation de la force musculaire cervicale suivant avis du Référent + avis du Comité Médical FFR.