Paroles aux acteurs

Xavier PEMEJA (entraineur de Bourgoin) : « On ne peut rien prévoir….sauf le CSBJ hélas ! »

photo Xavier PEMEJA (entraineur de Bourgoin) : « On ne peut rien prévoir….sauf le CSBJ hélas !»

TECH XV : Lanterne rouge après 5 journées… vous réagissez comment ?
X.PEMEJA : Nous avions tablé sur 3 victoires en 5 matches, et nous voilà avec un seul succès au compteur. Mais ça s’explique. Outre l’infirmerie qui est copieusement garnie, on a perdu une première ligne entière à l’intersaison plus Benjamin Boyet et Sylvain Nicolas. C’est donc beaucoup, de l’âme du CSBJ qui s’en est allée ; ce n’est pas nouveau sauf que maintenant ils partent plus tôt. On se déshabille chaque année un peu plus. Au plan du jeu on manque de détermination et de concentration. Il va falloir opérer une remise en question rapide avec les joueurs, retrouver l’état d’esprit qui sied à une équipe de rugby. Pour l’instant on est trop gentil. Il est probable que dans un avenir proche on intègrera de jeunes joueurs pour retrouver un peu le sens des valeurs. C’est un début de saison très difficile je le reconnais mais je crois en des jours meilleurs.

TECH XV : Et la concurrence comment vous l’analysez ?
X.PEMEJA : Chaque année c’est un peu plus difficile, un peu plus serré, un peu plus stressant ! Dans ce contexte il faut s’attendre à des surprises à chaque journée. Bayonne s’en sort plutôt bien avec un groupe très homogène s’appuyant sur des bases solides. Toulon galère, car visiblement la nouvelle interprétation des règles sur le jeu au sol les pénalise. C’est une équipe qui bataillait beaucoup sur les rucks, parfois à la limite, et pour l’instant ils n’ont pas réussi à s’adapter. A l’exception de Toulouse et Clermont les valeurs sûres du TOP 14, je vois le Racing –Métro tout en haut du tableau final. C’est un collectif réellement impressionnant, sans faille, avec une grosse conquête et des trois quart de haut niveau ; quant à l’Usap, il sortira la tête de l’eau quand son infirmerie se videra. Mais j’y reviens ce sera difficile de faire des pronostics. On ne peut rien prévoir ….sauf le CSBJ hélas !

BOURGOIN 23 BAYONNE 28