Paroles aux acteurs

Xavier PEMEJA : « Au CSBJ rien ne change !! »

photo Xavier PEMEJA :

TECH XV.ORG : Quel est l’état d’esprit du staff après cette 11e défaite en 13 rencontres ?
X.PEMEJA : Cela peut paraître paradoxal, mais il règne encore une ambiance saine au sein du groupe. Personne ne triche à l’entrainement, les garçons sont toujours motivés et on ne lâchera rien c’est juré. Non, c’est dans la coulisse que ça ne va pas. Rien ne bouge, rien ne change. Il est toujours question de trous financiers et de salaires en sursis. Récemment, on nous a dit : « vous êtes payés jusqu’en janvier ». Après, mystère ! En 3 ans au CSBJ, j’ai vu passer 4 présidents. En général c’est le contraire, c’est le président qui voit défiler les entraîneurs. Le club fait des économies sur le sportif en permanence. Je n’ai pas pu obtenir de joker médical mais en revanche pour faire de meilleures recettes, on nous envoie jouer à Grenoble contre le Stade Toulousain, alors que mes joueurs avaient besoin du soutien de leur public dans leur antre.

TECH XV .ORG : Le sort s’acharne sur le club. Vous deviez jouer à Rajon et la neige vous a obligé à vous déplacer à Biarritz. !
X.PEMEJA : Personne n’avait bâché le terrain. Conséquence la LNR a exigé la délocalisation du match à Aguilera avec le résultat que vous connaissez. Et le 29 décembre direction Grenoble à nouveau pour recevoir le Stade Français, où là, on va jouer notre survie en TOP 14. On se fout du sportif. J’ai même parfois le sentiment que notre descente a été programmée et que se dessine pour l’an prochain un budget de PROD2. J’espère me tromper ! Rien n’est fait en termes de marketing au sein du club… dans la deuxième région la plus riche de France c’est quand même un étrange paradoxe ! Tout ce contexte est très lourd à porter croyez moi, à telle enseigne que je ne suis pas tenté de résigner pour l’an prochain.