Paroles aux acteurs

Quelles sont les chances de qualification pour les 6 clubs Français engagés en quart de finale des deux Coupes d’Europe ?

Saracens - Clermont : L’ASM a le potentiel pour franchir pour la première fois de son histoire ce cap des quarts de finale. C’est une équipe qui possède une très forte densité physique, capable de varier son jeu, de s’adapter grâce à ses deux numéros 10 de talent et doter d’une grosse défense. Reste tout de même 4 points d’interrogation : la discipline qui en H CUP est primordiale, le manque d’expérience à ce niveau de la compétition, l’effectif en première ligne et enfin la blessure de Parra qui vient s’ajouter à celles de Lapandry, Vosloo, Sivivatu, Malzieu et Zirakashvili. Ça fait beaucoup !

Edimbourgh – Stade Toulousain : Ce serait une surprise si les Toulousains étaient battus. Leur immense expérience dans ce domaine, leur effectif impressionnant les mettent à l’abri selon moi d’une défaite. Certes la province Ecossaise est joueuse à l’image de son équipe nationale mais sur la puissance, notamment en mêlée, les Stadistes peuvent faire différence. Il leur faudra probablement faire preuve de patience en exerçant ce travail d’usure nécessaire mais au final le collectif et le talent individuel de certains devraient les amener à décrocher une 89e victoire en H CUP et leur ticket pour les demi-finales.

En ce qui concerne le Challenge Européen, le rugby Français est très bien représenté avec 4 clubs. Le match le plus intéressant à suivre sera celui que Toulon va devoir livrer contre les Harlequins, leader du championnat Anglais. C’est l’occasion pour le RCT de confirmer le potentiel affiché en TOP 14 lors des dernières journées. Le Stade Français a lui l’opportunité de sauver sa saison en battant Exeter pour se frayer un chemin jusqu’à la finale. Même cas de figure pour le BO en déplacement aux Wasps, une formation en difficulté depuis le début du championnat. Pour Brive à domicile, en revanche, la partie s’annonce rude face aux Gallois des Scarlets. En résumé on peut penser que le rugby Français a dans ses mains une occasion unique de remporter le titre ou tout au moins d’être représenté en finale.