Paroles aux acteurs

Pierre Mignoni revient sur la formation du DES JEPS

photo Pierre Mignoni revient sur la formation du DES JEPS

« Quand on embrasse ce métier, ce qui est important c’est de former. Jouer est une chose, entraîner un tout autre problème. La passion est là, bien présente, mais elle n’est pas suffisante, ni dans un cas ni dans l’autre. Le joueur en activité doit s’entraîner avec sérieux et application, l’entraîneur doit non seulement maîtriser autant que faire se peut tous les domaines liés à la performance, mais aussi se renouveler en permanence. S’ajoute à cela les nouvelles technologies notamment en termes de préparation physique. Cette semaine à Marcoussis Julien Deloire, en charge de la préparation physique du XV de France, nous a expliqué tout les avantages mais aussi les limites de l’utilisation du GPS, un outil avec lequel les équipes de l’hémisphère sud travaillent depuis une dizaine d’années. Au début j’étais un peu sceptique dans le sens où je craignais que la formation proposée ne soit trop théorique. Mais au fil des journées à Marcoussis je me rends compte que ce n’est pas du tout le cas. On reste dans le concret et le quotidien de notre métier. Et puis il y a les échanges avec les formateurs et les collègues qui sont aussi, à leur manière, très enrichissants »