Paroles aux acteurs

N’est ce pas inquiétant de constater que le XV de France a eu encore besoin de 30 mn avant d’entrer dans la partie ? Face à nos trois prochains adversaires cela ne risque t-il pas d’être rédhibitoire ?

C’est probablement le bon début de match des Ecossais et la qualité de leur conservation qui ont empêché les Bleus de réaliser une entame à la hauteur de leurs ambitions. Le fait d’être resté 15 jours sans jouer a aussi beaucoup peser dans la balance, avec notamment un manque de rythme évident, des imprécisions en touche, des ballons perdus… Pour autant notre équipe de France n’a pas cédé à la panique, car elle est composée de joueurs très expérimentés, capables de redresser les situations les plus compliquées. On l’a vu avec ces deux accélérations qui ont abouti à nos deux essais, on l’a vu avec le drop de Beauxis, on l’a constaté avec cette volonté de combattre en mêlée et dans les rucks au cœur de la deuxième mi-temps. Reste tout de même des choses à améliorer pour justement entrer dans les matches avec plus d’autorité, et plus vite. Je pense en particulier à ces passages par le sol permanents de la part de nos avants. Ce sera à mon sens le secteur à améliorer pour défier nos trois prochains adversaires sans oublier plus de précisions dans la conquête et d’avantage de maîtrise dans la conservation du ballon. N’oublions jamais que pour produire du jeu, il faut au moins partager les ballons.