Paroles aux acteurs

Marc LIEVREMONT : « Je n’en espérais pas autant des internationaux »

photo Marc LIEVREMONT :

TECHXV.ORG a rencontré le sélectionneur du XV de France avant les deux derniers matches du Tournoi des 6 Nations 2011.

TECHXV.ORG : Quels enseignements tirez-vous de cette 20e journée du TOP 14 ?
M.LIEVREMONT : Un soupir de soulagement tout d’abord à l’issue de cette journée, car aucun blessé n’est à déplorer. J’ai visionné toutes les rencontres et à ma grande satisfaction j’ai vu des internationaux très impliqués, à commencer par les Clermontois qui ont ouvert le bal vendredi soir face à Toulon. Une semaine après le match de Twickenham, c’est très révélateur de l’état d’esprit qui anime les joueurs de l’équipe de France. J’ai notamment été très heureux de la prestation de Yohan HUGET qui n’a pas été épargné par les critiques depuis le début du Tournoi. Vincent CLERC a montré également qu’il était en grande forme….En résumé, les internationaux qui étaient sur le pré m’ont donné entière satisfaction malgré le contexte difficile que constitue ces matches de championnat glissés entre deux rencontres du Tournoi.

TECHXV.ORG : Le Grand Chelem envolé, allez-vous changer votre fusil d’épaule pour les deux derniers matches ?
M.LIEVREMONT : Non, pour la bonne et simple raison que, même si nous ne sommes plus maîtres de notre destin, une victoire est toujours possible. Plus raisonnablement nous nous battrons pour une deuxième place et pour cela il s’agit de s’imposer à Rome avant de recevoir les Gallois à Paris. Au vu de la prestation des Italiens sur ce Tournoi, je crois que ce ne sera pas simple samedi au Stade Flaminio. Et que dire du dernier match au Stade de France face à des Gallois qui voudront terminer sur une bonne note. Donc pour toutes ces raisons, le groupe ne bougera pas ; en revanche le 15 de départ peut connaître des modifications par rapport au match de Twickenham. A propos du match face aux Anglais je voudrais souligner l’excellent arbitrage de Monsieur CLANCY à l’exception du secteur de la mêlée où nous avons été, à mon sens, trop souvent pénalisés. Désormais, comme vous le faites remarquer dans votre dernier magazine, la mêlée est devenue un secteur non maîtrisable qui peut vous réserver de bonnes comme de mauvaises surprises. Pourtant avec Didier RETIERE nous travaillons essentiellement sur la maîtrise et la discipline. Certes notre mêlée est de qualité mais nous savons pertinemment que nous ne devons pas compter que sur elle.