Paroles aux acteurs

Marc DELPOUX : « On s’est toujours fait confiance, même dans les coups durs »

photo Marc DELPOUX : « On s'est toujours fait confiance, même dans les coups durs »

Marc DELPOUX entouré de Laurent ARMAND et de Ludovic LOUSTAU . Absent sur la photo Vincent ETCHETO

Après 8 ans d’effort, l’Union Bordeaux-Bègles fait son retour parmi l’élite. La date du 22 mai 2011 et la victoire face à Albi, resteront probablement gravées dans l’histoire du club Girondin, d’autant que l’objectif fixé par le président Laurent Marti est atteint avec deux ans d’avance sur le calendrier. Marc Delpoux arrivé en octobre 2009 en provenance de l’Italie évoque pour TECHXV.ORG, cette saison, la prochaine et son métier d’entraîneur.
TECHXV.ORG : C’est un retour en TOP 14 plus vite que prévu ?
M.DELPOUX : Sur son agenda, le président Laurent Marti avait, en effet, coché l’année 2013. C’est donc un immense bonheur que nous sommes entrain de vivre ce printemps 2011 en nous disant que l’an prochain c’est le TOP 14 qui nous attend. Je ne voudrai pas passer pour un fanfaron, ce n’est pas mon style, mais en début de saison, quand nous avons constaté avec Vincent Etcheto et Laurent Armand mes adjoints le potentiel de notre équipe, on s’est dit que la montée était certainement envisageable. Mais comme je vous le disais il ya deux mois, faire des prévisions en PROD2 relève de l’exploit pur et simple. Songez que lors de la première journée, Colomiers nous bat à domicile. Aujourd’hui c’est Colomiers qui descend en FEDERALE et nous qui montons en TOP 14.
TECHXV.ORG : Le groupe s’est construit en quelques mois ?
M.DELPOUX : C’est pourtant plus long que ça pour bâtir une équipe compétitive et solidaire. Tout le monde vous le dira. Mais chez nous, l’osmose s’est très vite installée autour d’un projet de jeu ; l’adhésion a été franche et totale. Les recrues se sont intégrées tout de suite. Les attaques de l’extérieur ont ressoudé le groupe. A ce propos je voudrai préciser qu’il n’y a jamais eu de conflit entre français et étrangers au sein de mon équipe. Et ils en ont apporté la preuve sur le terrain. Lors d’entretiens individuels en février j’ai pris conscience que malgré un championnat difficile tout le monde était prêt pour vivre l’aventure jusqu’au bout ! Alors on a foncé, en pleine confiance.
TECHXV.ORG : Et le TOP 14, même pas peur ?
M.DELPOUX : Non, c’est plus du bonheur que de la crainte. Même si nous sommes biens conscients des difficultés qui nous attendent. La première c’est que nous serons privés de 6 titulaires retenus pour la Coupe du Monde. La deuxième c’est la découverte d’un autre monde. Enfin il faudra intégrer les nouveaux joueurs. Notamment nos deux grosses recrues : le 3e ligne Australien Leroy HOUSTON et l’arrière All Black Bruce REIHANA. Par ailleurs nous allons renforcer les structures, le médical en priorité mais aussi le confort des joueurs. Nous délocaliserons environ 5 rencontres au Stade Chaban Delmas avec pour objectif de rassembler la famille du rugby girondin. C’est une nouvelle aventure qui démarre et elle s’annonce passionnante. Lyon et Bordeaux de retour parmi l’élite du rugby français, c’est plutôt une bonne nouvelle pour le rugby non ?