Paroles aux acteurs

Laurent Mignot : « Tout est à reconstruire »

photo Laurent Mignot:

TECH XV : Quel est l’enjeu pour le CSBJ ?

L. Mignot : Nous devons dans un premier temps faire le deuil de notre passé. Tout est à repenser, à reconstruire en suivant les directives d’une politique clairement définie. Jusqu’à présent le « sportif » était l’otage des secteurs administratifs et commerciaux. Alors que dans une entreprise tout doit fonctionner en harmonie. Désormais les différents secteurs du CSBJ marcheront main dans la main et ceci de manière à donner toutes les chances de réussite à l’équipe.

TECH XV : Premier match, première victoire. Vous êtes rassuré ?

L. Mignot : Rassuré dans la mesure où nous parlons enfin rugby. Je vous rappelle que les joueurs avaient le droit de muter jusqu’au 10 septembre dernier... ce qui ne permet pas vraiment de travailler dans la sérénité. Sur les 12 joueurs qui nous ont quitté, 1 seul était issu du Centre de Formation. A ce propos sachez que nous avons battu La Seyne (huitième de finaliste la saison passée) avec 18 joueurs sur 23 formés chez nous.

TECH XV : Vous revendiquez la formation comme votre marque de fabrique ?

L. Mignot : La formation c’est, en effet notre coeur de métier. Le projet du club c’est de poursuivre le plus loin possible dans cette direction mais d’en faire un système qui fonctionne. D’autant que la formation du rugbyman Français me parait être d’une actualité brûlante. Certains clubs comme le Stade Toulousain en ont clairement fait une priorité pour les années à venir. A nous de former les jeunes, à nous de les intégrer ensuite dans l’équipe fanion... à nous de savoir les garder !