Paroles aux acteurs

La réaction de Vincent Etcheto, entraîneur de l’UBB, après la défaite de son équipe face à Brive

photo La réaction de Vincent Etcheto, entraîneur de l'UBB, après la défaite de son équipe face à Brive

TECH XV : La déception se lisait sur votre visage lors de la retransmission du match qui opposait votre équipe à celle de Brive. Pouvez-vous vous nous en dire plus ?

V. Etcheto : Nous avions fait de ce match un objectif précis, c’est-à-dire une deuxième victoire de rang après celle plutôt encourageante enregistrée face au Stade Toulousain. Mais très vite, avec Régis Sonnes et Raphaël Ibanez nous avons compris que l’équipe n’était pas prête à combattre. Or notre système de jeu repose sur des libérations très rapides dans les zones d’affrontement afin de pouvoir écarter les ballons dès le premier temps de jeu. Encore faut-il lutter, s’engager sans retenue sur ces phases de conquêtes pour mettre en application notre jeu de ligne. Et là, grande désillusion, grosse frustration, personne au rendez-vous. Nous sommes passés complètement à côté d’un match que nous avions clairement identifié comme étant une victoire potentielle.

TECH XV : Avez-vous des explications ?

V. Etcheto : Pas vraiment. D’autant que toute la semaine avait été très studieuse et appliquée. Aucun signe de démobilisation – en tout cas visible - après la victoire sur Toulouse. La perspective était connue par tous de s’installer en tête après deux journées avant de recevoir le champion en titre à Chaban – Delmas et puis patatras… Pas d’engagement, pas de combat et on devient au fil des minutes une équipe très moyenne. Les chiffres parlent d’eux – mêmes : 7 ballons perdus en touche, 15 pénalités concédées dont 7, rien que dans le secteur de la mêlée, sans compter une kyrielle d’en avant. Bref ! Une grosse déception que ni Raphaël, ni moi n’avons pu cacher devant les caméras de télé, et encore moins Régis Sonnes qui s’estime (à tort) premier responsable, car il est en charge des avants. Mais la défaite est collective et il nous faut très vite réagir.

TECH XV : Ce genre de désillusion oblige à une certaine remise en question chez l’entraîneur ?

V. Etcheto : Obligatoirement ! Et cette semaine va être encore plus studieuse que la précédente. Nous allons insister sur le principe fondamental de ce jeu : l’engagement ! C’est la base, la priorité des priorités. Sans combat, sans envie, le jeu n’est pas possible. Nous venons de produire notre plus mauvais match depuis deux saisons. C’est un avertissement que les Brivistes nous ont adressé, souhaitons qu’il restera sans frais.