Paroles aux acteurs

L’intersaison en TOP 14 et PRO D2 à Dax et au LOU

photo L'intersaison en TOP 14 et PRO D2 à Dax et au LOU

TECH XV : Comment passe t’on si vite du statut de joueur à celui d’entraîneur ?
T. LIEVREMONT : En enchaînant les nuits blanches. Je sais pertinemment que je n’ai pas d’expériences, que c’est un vrai métier dur et exigeant mais très vite l’excitation et la passion ont balayé mes craintes. D’autres l’ont fait, pourquoi pas moi. Mon souci prioritaire c’est, comment faire passer le message auprès des joueurs ! Dés la fin du championnat je me suis plongé à fond dans mes nouvelles responsabilités, notamment au niveau de l’effectif. Il a fallu que je dise par exemple à des gars avec qui j’avais joué toute la saison que je ne les garderai pas et ça croyez moi ça c’est très pénible à vivre. Ensuite il a fallu recruter en m’appuyant sur la structure de l’USD et sur l’ensemble du staff.

TECH XV : Dans le Top 14 on joue plus pour ne pas perdre que pour gagner. Seras tu un coach frileux et prudent ou au contraire un entraîneur ambitieux au plan du jeu ?
T. LIEVREMONT : Je ne voudrai pas passer pour un prétentieux mais ma culture et celle du club est basée essentiellement sur le jeu offensif. C’est ce jeu là que j’aime et c’est l’idée que je me fais du rugby. C’est donc ce jeu là que nous allons essayer de mettre en place. En même temps je ne rêve pas. Le Top 14, dans lequel nous allons avoir le bonheur de figurer une année de plus, est un championnat très relevé où la pression du résultat est énorme.
Je sais que si ça se passe mal je peux me retrouver très vite avec le couteau sous la gorge. Mais bon, c’est la règle du jeu. Le jour où j’ai accepté de devenir entraîneur l’insouciance du joueur s’est envolée à jamais. Désormais je vais mettre mes connaissances et mon expérience au service de mon nouveau métier.

TECH XV : Pour vous Mathieu LAZERGES, cette intersaison n’est pas la première ?
M. LAZERGES : C’est la deuxième en effet dans ma courte carrière d’entraîneur. A la différence que l’an passé elle a duré deux mois et demi, Coupe du Monde oblige. Cette année c’est 6 semaines maxi ; un peu court à mon goût. D’autant qu’il va falloir en plus assimiler les nouvelles règles. A ce propos on compte faire intervenir un arbitre avant d’attaquer le championnat et ce dans le but de se faire préciser quelques points de règlement notamment sur le « jeu au sol ».

TECH XV : Qu’y a-t-il au programme ?
M. LAZERGES : Le premier jour (lundi 21 juillet) fut très classique. Discours des présidents
avec définitions des objectifs. Présentation des nouveaux joueurs et premiers tests physiques. Notre préparation quant à elle est essentiellement basée sur le physique. Notre groupe étant très ressemblant à celui de l’an passé (seulement 7 recrues) les bases de notre jeu ne seront pas fondamentalement bouleversées.
Avec Raphael Saint- André et Gil Coquard nous avons programmé deux semaines d’entraînements uniquement le matin afin d’éviter les grosses chaleurs. Nous consacrerons ensuite 4 semaines complètes aux lancements de jeu et à l’aspect purement tactique.
En fait la seule originalité de cette intersaison c’est un match amical en Angleterre face à SALE lors de la dernière semaine d’août.