Paroles aux acteurs

Jeff Dubois, entraîneur des trois quart Parisiens évoque ses nouvelles responsabilités.

photo Jeff Dubois, entraîneur des trois quart Parisiens évoque ses nouvelles responsabilités.

TECH XV : Comment s’est déroulée l’integration au sein de votre nouveau club ?

J.Dubois : De la meilleure des façons, avec un accueil très chaleureux de la part des dirigeants et des joueurs. Et du staff aussi bien entendu. Cela s’est fait tout naturellement dans la mesure où je n’ai pas été obligé de déménager après mon passage à Massy. J’avais un peu d’appréhension en arrivant dans ce club historique mais elle a été très vite dissipée grâce à l’implication de tout l’entourage.

TECH XV : Gonzalo Quesada et Jeff Dubois, deux spécialistes du jeu au pied. Ce sera l’arme favorite des trois quart Parisiens ?

J.Dubois : C’est trop tôt pour le dire même si, c’est vrai, nous serons très attentifs sur ce sujet. Gonzalo est droitier, moi gaucher, nous serons donc complémentaires quand il faudra élaborer des stratégies offensives au pied. Et pour les appliquer sur le terrain, nous avons la chance d’avoir dans nos rangs un troisième spécialiste en la personne de Morne Steyn. Le jeu au pied en TOP 14 est trop souvent utilisé par dépit, quand on n’a plus de solutions. Il y a une vraie réflexion à mener dans ce domaine. 

TECH XV : Deux matches à l’exterieur ( Grenoble et Perpignan) pour démarrer avant de recevoir Biarritz fin août. Cela vous convient-il ?

J.Dubois : On fait avec, en sachant que débuter hors de ses bases enlève de la pression mais ne doit pas nous faire oublier non plus qu’il y a aussi des points à prendre. Les 6 semaines qui s’annoncent avec 9 matchs au programme sont redoutées par toutes les formations. A nous de les gérer au mieux en évitant la casse et en privilégiant la cohésion du groupe. Nous avons bien travaillé tout au long de l’été et le stage de La Teste est venu valider l’investissement de tout l’effectif. Et puis il y a une date importante dans ce début de saison, c’est notre premier match dans notre nouveau stade à la fin du mois. Ce sera l’occasion d’une belle fête avec tous ceux qui ont porté le maillot du Stade Français.