Paroles aux acteurs

Jacques BRUNEL, manager de l’USAP : « un mois de janvier déterminant ! »

photo Jacques BRUNEL, manager de l'USAP :

TECH XV.ORG : Comment l’USAP a vécu ces deux matches du « boxing day »* à la Française ?
J.BRUNEL : Dans la difficulté. Deux matches en 4 jours c’est forcément compliqué à gérer. Ne serait ce qu’au plan de l’effectif. Entre notre match à Clermont et la réception de Brive nous avons changé 12 joueurs. Malgré cela le groupe a manqué de fraicheur physique et d’informations sur le jeu de l’équipe adverse. Il n’y a pas eu de travail vidéo efficace et globalement un temps de préparation insuffisant. Je note d’ailleurs que peu d’équipes ont réussi à produire deux matches pleins consécutifs. En résumé, c’est beaucoup demander aux joueurs d’être performants deux fois dans la semaine.

TECH XV.ORG : Votre regard sur le classement de ce Top 14 à mi-parcours.
J.BRUNEL : Premier constat, ni Agen, ni La Rochelle ne lâcheront quoi que ce soit dans les semaines à venir. Pour Bourgoin, ce sera très difficile et ce malgré leur énorme courage. La surprise c’est bien évidemment Montpellier qui va devoir tout de même confirmer au cours des 11 prochaines journées.
Quant à nous il nous reste du chemin à faire pour rejoindre le groupe des 6. C’est le défi de l’USAP en ce début d’année 2011. Déplacement à Montpellier qui nous avait battu à domicile lors de la troisième journée, puis déplacement à Biarritz avant d’accueillir Agen. Janvier sera donc déterminant, avec en prime, l’espoir toujours très vivant de se qualifier en Coupe d’Europe. Pour remonter au classement de ce Top 14, nous n’avons pas le choix, il faut enchainer trois victoires consécutives. Ce sera difficile, on en est très conscient, mais le groupe est enthousiaste et déterminé. Souhaitons simplement que nous ne subissions pas une cascade de blessures comme en début de saison.

TECH XV.ORG : En cette année Coupe du Monde, que souhaitez-vous au rugby Français ?
J.BRUNEL : Tout d’abord une longue vie au Top 14, compétition en constante évolution qui continue d’attirer de plus en plus de spectateurs. Et puis bien entendu, tous mes vœux de réussite à l’équipe de France. A ce propos je voudrai dire qu’il faut retenir le Grand Chelem de l’an passé et cette victoire en Nouvelle Zélande et non pas les deux faux pas de l’automne. A quelques mois du Mondial il faut positiver. Cela dit il est tout de même nécessaire, voire urgent, de rectifier le tir notamment en termes d’effectifs, en dégageant le pus vite possible un groupe de 30 joueurs pour le Mondial. N’oublions pas qu’il ne reste que 7 matches avant le rendez-vous Néo-Zélandais. Mais je reste confiant car je suis persuadé que notre équipe de France a un gros potentiel.

* 14e journée du TOP 14 : CLERMONT 22 – USAP 16.
* 15e journée du TOP 14 : USAP 23 – BRIVE 16.