Paroles aux acteurs

Jacques BRUNEL : « Attention à Montpellier »

photo Jacques BRUNEL :

Le futur entraîneur de l’équipe nationale Italienne nous livre son analyse des demi-finales du TOP 14. Les forces en présence certes, mais aussi les faiblesses des uns et des autres, l importance de la mêlée sur Toulouse/Clermont, l’insouciance des Montpelliérains, l’expérience des coachs….Pour tout savoir sur le dernier carré du Vélodrome, prenez la roue de Jacques BRUNEL.

TECHXV.ORG : On commence par le « classico » ! Cela vous étonne-t-il de voir le champion au rendez-vous ?
J.BRUNEL : Oui et non. Disons qu’il s’est réveillé juste à temps. Le titre a été dur à digérer (et je sais de quoi je parle) ; il y a eu moins de remise en question, l’euphorie s’est prolongée sur le début du championnat. Vous savez c’est plutôt gratifiant d’être célébré, fêté, invité partout, d’autant qu’à Clermont on attendait ce titre depuis quasiment un siècle. Se sont ajoutés des blessés, des recrues à intégrer, un équilibre à retrouver. Et puis après une lente remontée au classement, le déclic face à Biarritz où menée 17 à 0 à la mi-temps, l’ASM a subitement tout remis dans l’ordre. De ce match le groupe est sorti renforcé, regonflé à bloc, avec des certitudes sur leur jeu et de la confiance en prime.

TECHXV.ORG : Face à Toulouse, ce sera suffisant selon vous ?
J.BRUNEL : Avant ce match de barrage je donnais 60% de chances aux Stadistes contre 40% seulement aux Auvergnats dans la perspective d’une demi-finale. Après ce match référence je dirai « fifty- fifty ». Les Toulousains bouclent une saison exceptionnelle ; encore une fois ils ont su rivaliser sur les deux tableaux, et ça, ce n’est pas donné à tout le monde. Je crois que sur cette première demi-finale, la mêlée sera déterminante et à ce propos je me demande si celle des Rouge et Noir n’a pas donné, ces temps-ci, quelques signes de faiblesse. Or, la mêlée c’est le baromètre du Stade. Donc un secteur à surveiller de prés. Après il y a l’expertise des entraîneurs, les stratégies employées, le coaching…et dans ces domaines nous sommes en présence de deux staffs très pointus et très expérimentés.

TECHXV.ORG : Tout comme sur la deuxième demi-finale !
J.BRUNEL : En effet, et j’ai le sentiment que ces deux rencontres s’annoncent passionnantes en termes de jeu et de suspens. Surtout la deuxième. Pour cette deuxième demi-finale, la question est la suivante : comment le Racing va-t-il s’en sortir face à une équipe qui lui ressemble ? Comment va-t-il réagir face à une formation aussi puissante devant, aussi joueuse derrière, et qui plus est complètement décomplexée depuis quelques semaines ? Comment le Racing réussira t’il à résoudre ces problématiques ?

TECHXV.ORG : La pression est sur les Parisiens ?
J.BRUNEL : Incontestablement. Les hommes de Pierre Berbizier ont encore en mémoire les 5 essais encaissés à Montpellier en début de saison ainsi que le parcours de leur adversaire sur cette fin de championnat. Le seul problème du groupe de Galthié/Béchu c’est son inexpérience à ce niveau de la compétition. Reste donc à savoir si leur insouciance, autrement dit leur liberté, va palier cette inexpérience. Le stress peut aussi gagner le MHR et du coup la pression serait partagée. Aux entraîneurs d’agir pendant les jours qui précédent pour protéger leur groupe de ce mal insidieux qui guette tous les joueurs professionnels. Cela dit je persiste et signe en attribuant un petit avantage aux Montpelliérains.

La demi-finale Stade Toulousain – ASM Clermont Auvergne sera arbitrée par Jérôme Garcés, assisté de Pascal Gauzére et Mathieu Raynal.

La demi-finale Racing Métro 92- Montpellier Hérault Rugby sera dirigée par Romain Poite assisté de Jean Luc Rebollal et Cédric Marchat