Paroles aux acteurs

Finale du TOP 14 Orange 2008/2009 : les entraîneurs se mouillent !!

photo Finale du TOP 14 Orange 2008/2009 : les entraîneurs se mouillent!!

Alain GAILLARD (Castres Olympique) : Je pense que Clermont a un léger avantage mais à condition que les Auvergnats déploient suffisamment d’agressivité pour enrayer la machine Catalane. Et donc, tout dépend de l’état d’esprit qui va animer l’équipe de Vern Cotter au moment du coup d’envoi. Si comme l’an passé, ses joueurs sont bloqués par la malédiction Clermont ratera sa 10 ième finale. En revanche s’ils jouent libérés ils s’imposeront. Je connais bien Jacques BRUNEL et aussi Franck AZEMA que j’ai entraîné à Clermont ….les Catalans sont difficiles à jouer en cette fin de saison. Ce sera très serré de toute façon. Je dis 51% contre 49% en faveur de Clermont …surtout pour mettre un terme à cette incroyable série de défaites.

Philippe ROUGE –THOMAS (Stade Toulousain) : Je n’ai pas trop envie de parler de la finale, vous le comprenez aisément, mais je vous dirai simplement que rugbystiquement je vote pour Clermont et affectivement pour l’Usap.

Olivier SAISSET ( ex-entraîneur de Clermont et de l’Usap) : Très honnêtement je n’ai pas de favori pour cette finale. Pourquoi pas un match nul, avec prolongations et tirs aux buts tellement les deux formations sont proches l’une de l’autre. Plus sérieusement, et mis à part le fait que je suis sentimentalement très partagé, je pense que la qualité défensive est du côté de Perpignan et que la richesse dans le jeu est plutôt Auvergnate. Quoi qu’il en soit l’affiche de cette finale est réjouissante dans la mesure où elle nous change du feuilleton habituel. C’est tant mieux pour le rugby d’autant que ce sont les deux équipes qui se sont le plus livrée cette saison.

Laurent TRAVERS (futur co-entraîneur de CASTRES-Entraineur de Clermont de 2001 a 2004 ) : Je ne fais jamais de pronostiques et surtout pas pour une finale car selon moi l’incertitude la plus totale plane sur ce genre d’événement. Au niveau technique je crois que l’Usap a un jeu basé sur le défi…elle fait mal à l’adversaire ….elle l’use ! Clermont doit être conscient de ça et devra rivaliser dans ce domaine. Ce qui est primordial dans les matches éliminatoires et encore plus en finale c’est de prendre le score. C’est le meilleur moyen pour installer la confiance dans l’équipe tout en faisant douter l’adversaire qui lui regarde avec angoisse le chrono égrener les minutes. Prendre le score, marquer les premiers, c’est très très important !!!
Un dernier mot tout de même : mon cœur sera Clermontois samedi soir car l’entraîneur que je suis n’oublie pas la finale perdue en 2001 contre Toulouse et la demi perdue aussi en 2002 face à Biarritz.

Eric BECHU (entraîneur du Sporting Club Albigeois) : Je ne pense pas que Clermont se manque une troisième fois de suite. Cette équipe est devenue réaliste avec un jeu plus adapté à notre championnat. C’est moins super 14 que par le passé mais avec toujours un gros volume de jeu .Devant c’est très costaud avec Bonnaire, Cudmore et Audebert, très expérimenté avec Ledesma et évidemment très talentueux derrière. Cela dit Perpignan va leur poser des problèmes car c’est une équipe qui s’est construite sur le sérieux ; on reconnait déjà le travail de Jacques BRUNEL à l’USAP. Encore une fois la dimension du combat sera capitale mais je le répète je ne vois pas Clermont se faire battre une troisième fois.

Thomas LIEVREMONT (entraîneur de l’US DAX) : En préambule je dirai que suis très content que le Bouclier prenne la direction d’une ville où il est très désiré depuis des lustres ! Ceci étant précisé, ma préférence c’est le pays Catalan vous le comprenez ….mais si j’occulte le côté affectif, c’est vraiment à mon sens, une finale qui s’annonce très disputée. Les Catalans sont en pleine confiance, surtout après leur démonstration en demi-finale (un match qu’ils auraient perdu il y a deux ans) mais face à une équipe Clermontoise très organisée dans tous les secteurs la tache de l’USAP sera des plus délicates. L’équipe de Jacques Brunel a eu à gérer des soucis tout au long de la saison et chaque fois ils les ont surmontés…. Ça aussi c’est un signe intéressant !!! Nous avons face à face deux équipes qui ne ferment pas le jeu, cela nous promet donc une finale ouverte, engagée…une belle finale. Du moins je l’espère.