Paroles aux acteurs

Entraîneur et adjoint-terrain : la double casquette.

photo Entraîneur et adjoint-terrain : la double casquette.

A l’occasion de la Tournée des clubs effectuée par les responsables de TECH XV, de nombreux entraîneurs du secteur professionnel ont déploré le manque d’équité concernant les adjoints-terrain durant les rencontres.

En effet, certains entraîneurs, sans diplômes et sans contrat d’homologué mais titulaires d’une licence Dirigeant Adjoint Terrain (D.A.T), pouvaient pénétrer sur la pelouse pour donner le tee au butteur ou accompagner le soigneur lors d’un arrêt de jeu... tout en profitant de la situation pour faire passer des consignes de jeu. Une possibilité qui n’était pas offerte aux entraîneurs diplômés et titulaire de la L.E.C (Licence d’Entraîneurs sous Contrat), obligés qu’ils étaient, jusqu’à présent, de demeurer dans l’espace attribué à la fonction.

A l’initiative et en présence de TECH XV, la LNR et la FFR ont examiné la problématique et adopté lors de leur Comité Directeur respectif une position que nous résume Alain Gaillard le président du Regroupement : « A partir de la saison prochaine, un entraîneur sous contrat homologué (L.E.C) pourra une fois inscrit sur la feuille de match comme adjoint-terrain, entrer sur le terrain pour accompagner le soigneur si et seulement si un arrêt de jeu est accordé par l’arbitre, mais aussi pour donner le tee au butteur. Dès lors il sera en capacité de donner des conseils tactiques aux joueurs et ce en toute légalité. Quand nous avons pris la mesure du problème il nous a apparu urgent d’apporter des solutions rapides en vue de la saison prochaine et de contribuer ainsi à l’équité entre tous les clubs professionnels et à la moralisation du banc de touche. Je rappelle que ces nouvelles mesures sont bien entendu laissées à la discrétion des clubs qui pourront, s’ils le désirent, utiliser cette opportunité pour une meilleure gestion du match de leur équipe »