Paroles aux acteurs

Emile NTAMACK et le Grand Chelem 2010

photo Emile NTAMACK et le Grand Chelem 2010

TECHXV : Votre premier sentiment dés le coup de sifflet final ?
E.NTAMACK : Le soulagement ! Après un match crispé, tendu, indécis jusqu’au bout. Le sentiment aussi de voir notre travail, celui du groupe et du staff, récompensé. Je crois que ce Grand Chelem, outre ce que ça représente pour un rugbyman européen, va donner de l’énergie à tout ce groupe. Nos joueurs sont arrivés en équipe de France renforcés par un Top 14 dont le niveau ne cesse de grimper, et des résultats en H CUP très positifs. Ils vont donc repartir dans les clubs avec un surplus de confiance engrangée dans ce Tournoi. Incontestablement, ils se sentent plus forts. D’une certaine manière l’équipe de France se nourrit du travail des clubs et réciproquement.

TECHXV : Cette équipe vous a-t-elle surpris ?
E.NTAMACK : Non, dans la mesure ou en début de saison on a eu en face de nous des garçons très mobilisés, très réactifs, très concernés et prêts à relever les défis qui allaient se présenter devant eux. Oui, aussi ! Mais agréablement, parce qu’elle n’a pas craqué le jour « j » devant l’Angleterre ….le match qu’il ne fallait pas perdre !

TECHXV : Vous avez tout de même un peu tâtonné avant de composer le groupe idéal ?
E.NTAMACK : C’est vrai que pendant deux ans nous avons gardé le cap de « la grande revue d’effectif » et ce, malgré les critiques. Marc, Didier et moi avions besoin de ce large tour d’horizon du potentiel Français tout en sachant qu’il fallait quand même bien figurer dans les rendez vous internationaux. Aujourd’hui on en récolte les fruits et on se retrouve avec un groupe exceptionnel de 35, 40 joueurs tous capables d’évoluer au plus haut niveau. Au plan européen nous sommes les seuls dans cette configuration.

TECHXV : On peut le détailler ligne par ligne ?
E.NTAMACK : Pour les avants pas besoin de vous faire un dessin ! Il suffit de voir leur domination en mêlée, leur discipline sur les « rucks », leur solidarité défensive. Songez que Millo-Chlusky, Barcella n’étaient pas de l’aventure ; que Papé, Marconnet et Ouedraogo nous ont quitté en route, sans oublier Picamoles et vous aurez une idée du réservoir français dans ce domaine. Cette liste, qui n’est pas exhaustive, permet facilement d’imaginer la marge de manœuvre qui est la nôtre quand il s’agit de coucher 8 noms sur le papier.

TECHXV : Et derrière ?
E.NTAMACK : La charnière a progressé à chacune de ses sorties. De l’autorité chez Morgan et de gros progrès chez François, notamment dans le jeu au pied. Pour donner de la confiance à ces lignes arrière, un Jauzion qui a retrouvé son meilleur niveau associé à la puissance de Bastareaud ou à la vitesse de David Marty. Aux ailes et au centre la concurrence est exacerbée avec dans la salle d’attente Traille, Mermoz, Clerc, Heymans, Rougerie, Fall, Medard qui peuvent à tout moment remettre en question les acteurs de cette édition 2010. Nous sommes également très satisfaits des performances de Clément Poitrenaud qui a réalisé un excellent Tournoi en apportant sa sérénité son expérience et son sens de la relance. Une pensée aussi pour Fréderic Michalak sur qui nous comptions beaucoup dans son rôle de polyvalent. Sur ce Tournoi il y a eu beaucoup de changements chez les trois quart mais ça ne les a pas empêché de marquer 10 des 13 essais tricolores.

TECHXV : Rendez vous dans deux mois pour la Tournée.
E.NTAMACK : Ce prochain test face aux Sud Africains fait figure de match idéal pour notre équipe. Les Springboks ont soif de revanche, nous serons très attendus. Ce sera donc l’occasion de montrer que le Tournoi nous a fait grandir. Nous allons suivre les joueurs de très prés durant ces 10 semaines, en Top 14 et en Coupe d’Europe, afin de préparer au mieux cette Tournée en Afrique du Sud et en Argentine.