Paroles aux acteurs

Coup de projecteur sur la poule 3 de Fédérale 1 avec Bertrand Guilloux

photo Coup de projecteur sur la poule 3 de Fédérale 1 avec Bertrand Guilloux

TECH XV : Quel bilan après 7 journées pour Saint-Nazaire ?

B. Guilloux : En progrès constant. Ce qui nous autorise donc une marge de progression dans tous les domaines du jeu. Ce qui est positif, c’est la réponse que les joueurs apportent sur le terrain quand on les sollicite sur tel ou tel aspect du jeu. Nous avons marqué 22 essais depuis le coup d’envoi du championnat : un quart sur des ballons de récupération, un quart sur des lancements de jeu classiques, un troisième quart sur des ballons portés et enfin un denier quart sur des initiatives individuelles. Cet équilibre me parait intéressant. J’ajoute que l’état d’esprit affiché depuis le début de la saison est peut être, au-delà des résultats, la plus grosse satisfaction pour le staff dont je suis responsable.

TECH XV : Quel est l’objectif du club ?

B. Guilloux : Aucun précisément. Remporter tous les matchs, pourquoi pas, mais ce n’est déjà plus d’actualité depuis notre défaite à Tyrosse. Au plan du rugby ce serait devenir une équipe “tout-terrain“, c’est-à-dire capable de s’adapter à toutes les situations, à tous les adversaires, à devenir compacte comme celle des Tyrossais. Mais on ne cherche pas la lumière ! Pour vivre heureux vivons cachés, ce pourrait être notre devise. A trop s’exposer on perd son chemin. Le rôle du dauphin nous va bien.