Paroles aux acteurs

Calendrier TOP 14 …les 3 premiers tours !

photo Calendrier TOP 14 …les 3 premiers tours !

Marc DELPOUX (Union Bordeaux-Bègles) : « Nous démarrons face à trois grosses écuries mais je ne m’en plains pas. Si on voulait les éviter il fallait rester en PRO D2 ! Ceci étant dit, ce ne sont pas les trois premières journées qui me font peur, mais bien les 23 suivantes. Reste qu’il nous faut affronter le Stade Français chez lui pour l’ouverture du championnat, enchaîner ensuite avec la réception de Bayonne une équipe très ambitieuse avant de rendre visite à l’ASM Clermont Auvergne. Une entame pour le moins musclée. Le groupe, qui a réalisé une très sérieuse préparation, me paraît très appliqué sur les bases. Mais il est aussi bien conscient que chaque victoire en TOP 14 sera synonyme d’exploit. »

Thomas LIEVREMONT (Aviron Bayonnais) : « Ouvrir le championnat contre le champion en titre c’est à la fois un honneur et un beau cadeau. Pour démarrer il n’y pas mieux, surtout si la victoire est au bout. Aller jouer chez le promu Bordelais une semaine plus tard, c’est clairement avec l’ambition de s’imposer quand on veut finir dans les 6 premiers. Maintenant l’UBB nous reçoit en mettant les petits plats dans les grands. Le Stade J. Chaban- Delmas sera plein et pour leur premier match à domicile ils ne seront pas faciles à prendre. Enfin Toulon à domicile, que nous avions battu lors de la première journée à Mayol, la saison passée, et qui bien évidemment aura soif de revanche. Dire que c’est une entame difficile à négocier ne sert à rien car toutes les rencontres s’annoncent imprévisibles. Pas de calcul, il faut jouer. D’autant que notre préparation a été plutôt correcte, surtout depuis que l’on sait que l’on peut compter sur les jeunes du groupe pro. »

Laurent LABIT (Castres Olympique) : « Un menu très copieux pour entamer notre saison, je dirai même presque indigeste. Premier match à Perpignan, suivi de la réception du Stade Français et d’un déplacement à Biarritz. Trois formations qui ont besoin de se rassurer après une saison difficile. L’objectif c’est de sortir de ces trois matches avec une victoire, deux si possible. Notre groupe, qui a gagné en cohérence et en maturité, a réalisé une excellente préparation ; il est assez peu pénalisé par les absences « coupe du monde » même si Tekori et Ducalcon nous feront défaut. Avec Laurent Travers on attend beaucoup de cette saison car le CO doit confirmer le travail des deux premières années. Pour ce premier match face à l’USAP, on ne veut pas que l’équipe se recroqueville sur elle-même après les potentialités offensives dont elle a fait preuve au cours des matches de préparation.
En résumé le groupe doit assumer son statut, sa valeur ses ambitions ! »

Jean Marc LHERMET (ASM Clermont Auvergne) : « Ce début de championnat m’inspire une très forte iniquité. Nous allons démarrer avec 14 joueurs absents. C’est beaucoup, c’est trop ! Le seul point positif de cette situation réside dans le fait que nous allons donner à quelques jeunes l’opportunité de faire leurs armes en équipe première. Cela étant la préparation a été convaincante et à trois jours du coup d’envoi je peux affirmer qu’il y a déjà une cohésion intéressante dans le groupe…groupe qui a été très remanié au deux tiers à l’intersaison. Comme quelques incertitudes demeurent dans le réel potentiel de notre formation on va aborder avec beaucoup de prudence nos trois premiers matches : face a Lyon et Bordeaux-Bègles les deux promus et encore plus contre Toulon qui a réalisé un recrutement digne d’un champion d’Europe lors de la deuxième journée.