Brèves

Intersaison 2017 - Fédérale 1

photo Intersaison 2017 - Fédérale 1

Intersaison 2017 - Fédérale 1

Organisation de la période sans présence au club :

Tout joueur soumis à l’accord collectif de tout club de 1re Division Fédérale bénéficie, au minimum, de 5 semaines en continu sans présence au club, à compter de la fin de sa participation aux compétitions officielles (en club ou en sélection). Cette période se décompose de la manière suivante :

  • Une période sans présence au club comprise entre la fin de la participation du joueur aux compétitions officielles et le 30 juin 2017 comprenant, par priorité, une période de congés payés acquis au titre de la saison 2016-2017 et, le cas échéant, si ceux-ci sont soldés, une période de préparation physique individuelle sans présence au club
  • Une période sans présence au club à compter du premier jour de la saison 2017-2018, soit le 1er juillet 2017 comprenant au minimum, une semaine obligatoire de congés payés prise par anticipation à compter du 1er juillet 2017, éventuellement suivie d’une période de préparation physique individuelle sans présence au club.

Chaque club détermine librement le programme applicable pour l’ensemble de ses joueurs titulaires d’un contrat de travail, sous réserve du respect des obligations rappelées ci-dessus.

Reprise de l’entraînement collectif :

Chaque club détermine la date de reprise des entraînements collectifs.

Toutefois, compte tenu des dispositions prévues ci-dessus, la date du premier entraînement collectif est fixée au plus tôt à la date du 8 juillet 2017.

Par ailleurs, la reprise de l’entraînement collectif pour les joueurs ayant muté à l’intersaison n’est autorisée qu’à la stricte condition que ceux-ci aient bénéficié de la période minimum de 5 semaines en continu sans présence au club, visée à l’article 2 du présent relevé de décisions. Il appartient aux joueurs concernés d’informer leur nouveau club du nombre exact de semaines sans présence au club dont ils ont bénéficié depuis la fin de leur participation aux compétitions officielles au sein du club quitté.

Le respect de cette obligation pourra faire l’objet d’un contrôle de la Commission du Statut du joueur et de l’entraîneur de Fédérale 1.

Organisation de matches amicaux :

La participation d’un joueur à un match amical est autorisée à compter de la troisième semaine suivant la reprise de l’entraînement collectif, et, au plus tôt, à compter d’une date déterminée par les membres.

En conséquence, il est décidé que :

  • La participation d’un joueur à un match amical est admise, sous réserve que ce match se déroule au plus tôt durant la troisième semaine suivant la reprise de l’entraînement collectif ; - En tout état de cause, et à supposer que la condition ci-dessus établie soit satisfaite, la participation d’un joueur à un match amical est admise au plus tôt à la date du 30 juillet 2017.