Paroles aux acteurs

10 jours après le TOP 14 - Interview de Gilles CASSAGNE du FCG

photo 10 jours après le TOP 14 - Interview de Gilles CASSAGNE du FCG

Dix jours après le TOP 14 c’est au tour du championnat de PROD2 de reprendre du service. Quelles sont les forces en présence, qui succédera à Toulon et Mont de Marsan, quelle sera l’influence des nouvelles règles sur le jeu pratiqué ? TECH XV a mené l’enquête !

Gilles CASSAGNE directeur et manager sportif du FC GRENOBLE RUGBY

TECH XV : Dans quel état d’esprit le groupe aborde cette saison ?
G.CASSAGNE : Nous avons fait une bonne série de matches amicaux ( 4 matches 4 victoires) ce qui est plutôt positif avant d’attaquer le championnat. Cela dit nous prenons très au sérieux la venue de COLOMIERS pour notre premier match à Lesdiguières. Notre effectif compte 34 contrats pro et sera renforcé à partir de décembre par l’arrivée de Sam Cordingley le demi de mêlée des Wallabies.

TECH XV : Grenoble a-t-il les moyens de créer la surprise cette année ?
G.CASSAGNE : Je vois un groupe de 5 clubs faire la course en tête : le Racing, Agen, Auch, La Rochelle et Lyon. Mais je pense qu’avec Pau, Béziers et Bordeaux nous avons les moyens de bousculer cette hiérarchie. On le sait le PROD2 c’est un championnat marathon difficile à gérer au plan de l’effectif et qui devient de plus en plus exigeant au fil des saisons. A Grenoble depuis notre remontée de fédérale nous avons senti une grosse montée en puissance du PROD2 .Les équipes sont de mieux en mieux préparées et de plus en plus professionnelles. Ce sera très relevé c’est sûr ; fort heureusement cette saison tous les 5 matches la Ligue a programmé une journée de repos. Un rythme qui va nous permettre de faire tourner l’effectif de façon plus cohérente en insistant sur la récupération.

TECH XV : Vous redoutez l’application des nouvelles règles ?
G.CASSAGNE : Christophe BERDOS l’arbitre est venu nous les expliquer mais il est évident qu’il va y avoir un temps d’adaptation pour nos joueurs. Je l’ai constaté lors de la rencontre Bourgoin/Usap. Les joueurs auront du mal à se débarrasser du jour au lendemain des anciens réflexes notamment sur les phases plaqueur/plaqué. En outre je crains qu’à la longue ces nouvelles règles ne favorisent que les défenses, ce qui n’était pas à priori l’effet recherché. De toute manière il faudra s’adapter.